top of page

Au fil des harmonies audacieuses : L'évolution singulière de Robert Plant, de Led Zep à aujourd'hui


par Nicolas Pelletier, 23 juin 2023


Robert Plant, l'ultime chanteur rock, a tracé une carrière musicale légendaire, jalonnée de moments clés qui ont défini son parcours artistique. Dès la fin des années 60, au sein de Led Zeppelin, il s'est imposé comme une force incontournable, fusionnant brillamment blues, folk et hard rock pour créer un son novateur et puissant. Cependant, Plant a démontré une sensibilité plus subtile au sein du groupe, particulièrement dans ses explorations folk.


Je vous propose une playlist chronologique de plus de 100 chansons, qui retrace les meilleurs moments de sa carrière.




Après la disparition tragique de son complice John Bonham, Plant a fait le choix audacieux de s'éloigner de l'immense héritage légué par Led Zeppelin et s'est tourné vers de nouveaux horizons musicaux. Ses premiers albums en solo, dans les années 80, reflètent les tendances de l'époque en mettant en avant les sonorités émergentes des claviers. Bien que certains projets, tels que les Honeydrippers, lui aient permis de retrouver le devant de la scène (avec la participation de Jimmy Page et Jeff Beck, bien que très éloignés du son de Led Zep), c'est à la fin des années 80 que Plant renoue véritablement avec ses racines rock, suscitant l'enthousiasme d'un public ravi de ce retour aux sources.


La collaboration avec Jimmy Page, de 1994 à 1998, marque une étape marquante de la carrière de Plant. Ensemble, ils revisitent les classiques de Led Zeppelin dans un format original, agrémenté d'arrangements orchestraux classiques et indiens. Malheureusement, cet album demeure indisponible sur les plateformes d'écoute, mais il témoigne de l'approche toujours innovante de Plant. Au fil des années, il poursuit ses explorations musicales, oscillant entre le hard rock et le folk, tout en s'ouvrant aux rythmes du monde et au psychédélisme. Plant est un artiste en perpétuelle évolution, constamment avide de nouveauté.


En 2007, sa rencontre musicale avec la chanteuse américaine de bluegrass, Alison Krauss, révèle une facette intimiste et douce de sa voix jusqu'alors inexplorée. Leur collaboration connaît un succès fulgurant, tant sur le plan commercial que critique. Plant continue dans cette voie, privilégiant davantage le folk, avec la sortie de l'album "Band of Joy" en 2010. On le sent se rapprocher de ses premières influences, tandis qu'il gagne en maturité et en sagesse. Ses duos touchants avec Patty Griffin, sa nouvelle compagne, elle-même une auteure-compositrice-interprète accomplie, témoignent de cette évolution. Malgré son affinité avec le folk, Plant ne cesse de surprendre son public en explorant de nouveaux territoires musicaux sur ses albums les plus récents. Il n'h


ésite pas à mélanger l'oud, un luth arabe, avec le banjo bluegrass, sur des rythmes électroniques audacieux.


En 2021, Plant et Krauss se retrouvent pour le plus grand plaisir des fans, notamment lors de leur performance commune au Festival International de Jazz de Montréal, dans la prestigieuse salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts, le 7 juillet prochain à 19 h 30.


Au cœur de toute cette prodigieuse discographie, la voix de Plant demeure un phare, témoignant de l'explorateur musical infatigable qu'il est, toujours en quête de nouvelles sonorités et résolument fidèle à sa propre voie.

bottom of page