top of page

Le jazz perd l'une de ses grandes passionnée: Coco Nette est décédée



texte par Nicolas Pelletier, le 24 juin 2023 - photos par Alain Mercier


C'est avec grande tristesse que le décès soudain de Colette Schryburt, mieux connue sous le nom de Coco Nette a été annoncé hier matin. L'animatrice de radio était une passionnée de jazz bien connue dans le milieu du jazz québécois. Avec sa personnalité allumée et unique, elle a marqué la vie de plusieurs jazzivores au fil des décennies. Ils ont été nombreux à partager leur tristesse et leur surprise face à son départ inattendu. Elle publiait encore l'annonce de son émission de radio la veille de son décès.


J'ai eu la chance de la connaître un peu. Lorsque j'ai lancé RREVERB, en 2014, plusieurs mélomanes s'étaient portés volontaires pour partager leur passion de la musique, et j'avais ainsi regroupé une belle équipe. Coco et moi étions allés dîner ensemble, sur une terrasse de la rue Ste-Catherine et j'avais été charmé par l'humour, le franc-parler et le dynamisme de cette femme qui semblait vraiment croquer dans la vie. Sa passion pour le jazz était contagieuse, et l'énergie qu'elle a déployée pour faire connaître les musiciens et musiciennes d'ici est remarquable. Mes condoléances à sa famille et ses proches.



Sur la photo ci-dessous, Colette Schryburt est récipiendaire du Prix Héron d'or 2021 du Festi Jazz international de Rimouski. Depuis 2012, Colette Schryburt, animait l'émission Coco Jazz, sur les ondes de CKVL FM, en rediffusion dans une quinzaine de radios francophones à travers le Canada.


Quelques témoignages de ses proches :


- "Ouf! Le départ de Coco Nette laisse un tel vide dans nos vies. C’est d’une grande tristesse et nous sommes littéralement en état de choc. On a collaboré étroitement au FestiJazz de Rimouski à partir de 2012 et pendant près de 7 ans. Elle était devenue une amie très proche. D’ailleurs, qui ne succombait pas à la bonne humeur et au franc parlé de Coco? Elle a tellement contribué au rayonnement du jazz et des artistes qu’elle aimait profondément. " - Steeve St-Pierre, Studio Opus


- "Un peu plus de 24h après avoir appris la nouvelle, je suis tout aussi renversée et bouleversée par ton départ chère Coco Nette. Quelle tristesse et quel vide, ouf!!

On a eu le plaisir de travailler ensemble ces dernières années mais par dessus tout, on a eu la chance d’être de très bonnes amies et ce depuis notre rencontre autour de 2012. (...)

Ta contribution pour le monde artistique a dépassé les frontières. On était en Allemagne et des gens des États-Unis te reconnaissaient. Tu te faisais un devoir d’écouter toute la musique que tu recevais, et tu en recevais des caisses!! Ton respect pour le travail des musiciens était immense et tu étais toujours là pour nous encourager, nous conseiller, nous donner des idées et nous brasser aussi de temps en temps. « Ta bio est pas à jour, check ça, c’est important! ». « Faudrait écrire untel, il a un festival, pis il est ben sympathique! »" - Emie Rioux-Roussel, musicienne


- "J’étais directrice de programmation à CKVL, lorsque tu m’as présenté ton projet d’émission. Ta passion pour cette musique était fascinante. J’étais impressionnée par tes connaissances et ton parcours est incroyable. Coco Nette, tu auras fait beaucoup pour les artistes Jazz et la nouvelle de ton départ m’attriste beaucoup." - Marie-Ève Gaudreau

- "Our dear friend, Colette, passed away last night. This is oddly enough one of the few photos I have of her with our old gang. Colette was an amazing person, one of my oldest friends and one of the first people I developed a friendship with shortly after I had moved to Montreal. When I met her, she was a dental hygienist and did her work with a high level of professionalism, if not with the passion that she later cultivated for her beloved Jazz Music. I always found her modesty and generosity of spirit and her hearty joy for life wonderful to surround myself with.

And her sense of humor..." - Roger Horenstein


- "My fondest memory of Colette was when we went to a Melody Gardot concert (long before she was even known). As it turned out, we were sitting next to one of her band mates parents…and after the show we started chatting and they kindly invited us backstage to meet Melody.

In typical Colette style…rather than say hello or fantastic show, she said “you have great legs!” - Leona Mozes


- "Tu étais ma plus grande FAN au CKVL FM! Tu m'as initié au jazz, ta passion si contagieuse. Loin du jugement et remplie d'écoute, tu me manques déjà! J'avais préparé ce visuel pour les 10 ans de ta super émission. Veille sur nous et surtout n'arrête jamais de JAZZER où que tu sois." - Julie Drolet


- "Our last exchange, 3 days ago, was a video of a beautiful little bird taking flight that she sent to me. Her caption: « Liberté! ». Tu me manques Coco. Tu nous manques. Tu as été là pour moi tellement de fois cet hiver/printemps malgré ta santé si fragile. On jasait la musique souvent. On riait. On parlait de nos Identités dans ce monde et les difficultés qu’on traverse encore aujourd’hui. Mais tu étais si forte. Je voulais que tu en profites de la rivière chez moi.. Tu ne pouvais pas venir. « Un jour » on s’était dit." - Sienna Dahlen,musician


- "Saddened this morning to find out that our friend, Coco Nette passed away last night. A generous and lovely person, she was a huge supporter and champion, and a big part of our community. She will be missed.

Sweet journey on, Coco." - Elizabeth Shepherd, jazz singer


- "Je viens d’apprendre la triste nouvelle…. Repose en paix Coco Nette!

Dès l’annonce de la sortie de mon premier album l’année passée, elle a été là pour me supporter, me donner des conseils, assister à mon lancement. Je pense que c’était quelqu’un d’extrêmement généreux et dévoué! Mes sympathies à tous ses proches !" - Ariane Racicot, musicienne


- "Je ne pensais pas me réveiller avec une si mauvaise nouvelle…

J’ai connu Coco Nette dans mes années Six Média où j’ai commencé à travailler plus de projets en jazz. Ça a tout de suite cliqué! Une femme franche et directe, amoureuse du jazz et de ses artistes, prête à tout pour les faire connaître des bonnes oreilles. Elle était aussi vraiment gentille et drôle, et on s’est toujours beaucoup apprécié. C’est d’ailleurs l’une des dernières choses qu’elle m’a écrites début juin, qu’elle m’appréciait beaucoup, ce à quoi j’ai répondu : « miroir »! Et en finissant, elle m’a dit: « bon été, on se revoit à l’automne quand j’irai mieux! ». Finalement, on ne se sera pas revu." - Larissa Souline, relations de presse



Bon repos, Coco.

Comments


bottom of page