top of page

Les Musiciens s'unissent contre le regard insistant de la reconnaissance faciale


d'après des articles publiés sur Musically et dans le Rolling Stone magazine, 22 juin 2023


Une campagne croissante aux États-Unis intensifie ses efforts pour contester l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale dans les salles de concert. Portée par des musiciens éminents et des groupes de défense, ce mouvement vise à protéger la vie privée des spectateurs et à sensibiliser aux risques potentiels associés à la reconnaissance faciale.


Tom Morello et Zack de la Rocha, membres du groupe influent Rage Against the Machine, se sont unis pour boycotter les concerts utilisant la technologie de reconnaissance faciale. Ils affirment que l'utilisation de cette technologie menace les libertés civiles et peut être utilisée à des fins de surveillance abusive.

La campagne contre la reconnaissance faciale dans les lieux de spectacles gagne du terrain, avec des organisations de défense comme Ban Facial Recognition exhortant les salles de concert à interdire totalement cette technologie. Ces groupes mettent en avant les risques de mauvaise utilisation, de profilage et d'atteinte aux droits à la vie privée des individus.


La technologie de reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée dans divers secteurs, y compris celui de la musique, afin d'améliorer la sécurité et de simplifier les procédures d'entrée. Cependant, les critiques font valoir que cette technologie manque de transparence, affecte de manière disproportionnée les communautés marginalisées et soulève des préoccupations en matière de protection des données.


Les partisans de la campagne exhortent les spectateurs à être attentifs aux lieux de spectacles qui utilisent la reconnaissance faciale et à envisager de boycotter de tels événements. Ils soutiennent que le pouvoir collectif des artistes et des fans peut provoquer des changements et encourager les lieux de spectacles à adopter des mesures de sécurité alternatives respectueuses de la vie privée.



Bien que les préoccupations concernant la reconnaissance faciale ne soient pas nouvelles, la participation de musiciens influents tels que Morello et de la Rocha a mis cette question au premier plan du débat public. Ce mouvement vise à susciter une conversation plus large sur les risques potentiels et les implications éthiques de l'utilisation de la reconnaissance faciale dans les espaces de divertissement.


À mesure que la campagne prend de l'ampleur, elle souligne l'importance d'équilibrer les mesures de sécurité avec les droits individuels et la vie privée. Elle met également en évidence le potentiel des musiciens et des artistes à utiliser leurs plateformes pour défendre des changements sociaux et technologiques, façonnant ainsi l'avenir de l'industrie musicale et sa relation avec les technologies émergentes.


-----

Article basé sur des articles par Stuart Dredge on Musically et Ethan Millman on Rolling Stone Magazine. Plus d'informations sur : Ban Facial Recognition at Live Events.


Résumé et traduction par ChatGPT

Opmerkingen


bottom of page